Conseils – Solutions chauffage

Questions fréquentes

Vous trouverez dans cette section, les questions les plus fréquemment posées sur les solutions de chauffage. Si la votre n’y était pas, n’hésitez pas à nous la poser grâce au formulaire.

  • Poêle en fonte ou en acier (métal) ?Open or Close

    La fonte a longtemps été incontournable dans la fabrication des poêles à bois.

    Nous avons tous l’image des poêles de nos grands parents dans la cuisine.Outre sa robustesse, elle permet une grande accumulation de la chaleur qui permettra de restituer la chaleur dans la pièce longtemps et lentement.En revanche, la fonte n’est pas le meilleur matériau pour monter rapidement en température.

    L’acier (le métal) est utilisé pour la fabrication des poêles depuis très longtemps.

    L’acier permet des lignes esthétiques, et des parois peu épaisses. Votre poêle en métal pourra être choisi selon son design, sa couleur…

    D’un point de vue performances, un poêle en métal montera très vite en température et vous pourrez ressentir la chaleur de votre appareil de chauffage quelques instants à peine après son allumage.

    L’acier permet également une maitrise des flux d’air dans le poêle, augmentant ainsi ses performances et son étanchéité.Il est important de vérifier la qualité de la chambre de combustion et des matériaux qui la composent, car ce sont ces parties qui seront soumises au feu et à une forte chaleur.Sachez que vous pouvez opter pour un poêle en acier pour son rayonnement rapide, et l’accessoiriser avec de la pierre ollaire pour emmagasiner et restituer de la chaleur.

    Pour les poêles à granulés, privilégiez systématiquement une chambre de combustion en fonte. Elles sont plus résistantes et vous apporte une douce chaleur du fait de leur rayonnement.

  • Quelle puissance choisir pour quelle surface?Open or Close

    Il est courant de dire que 1KW chauffe 10m2

    Si vous avez 100m2 à chauffer un appareil de 10KW ferait donc l’affaire.

    Mais ce calcul mathématique, ne prends pas en compte des données subjectives importantes : emplacement du poêle ou de la cheminée dans la pièce et dans la maison, besoin de chauffer d’autres pièces, un étage, le niveau d’isolation de votre maison, la température souhaitée…

    Le choix d’un appareil sous-dimensionné comme surdimensionné entrainera des désagréments.

    C’est pourquoi nous vous proposons notre analyse professionnelle pour déterminer avec vous le poêle ou la cheminée qui conviendra le mieux à vos besoins et à votre mode de vie.

    Voir notre article sur le diagnostic thermique.

  • Différence entre foyers et insertsOpen or Close

    Un foyer est un appareil de chauffage équipé d’un avaloir.

    L’avaloir est situé au dessus de la chambre de combustion est permet d’emmagasiner la chaleur produite par le foyer.Le foyer permet une diffusion naturelle de la chaleur par convection, et aussi une récupération de celle ci, pour par exemple la distribuer dans d’autres pièces.Sur certains modèles, la vitre escamotable vous permet de profiter de la convivialité d’une cheminée à foyer ouvert.Dans la majorité des cas, l’installation du foyer se fait avant celle de la cheminée.

    Privilégiez donc le foyer pour une nouvelle cheminée. Mais il existe des solutions pour adapter un foyer dans certaines cheminées existantes.

     L’insert est un appareil de chauffage souvent rectangle qui permet de s’insérer dans une cheminée existante,

    et ainsi transformer votre cheminée à foyer ouvert en cheminée fermée, et ainsi passer d’un rendement de 15% à un rendement de plus de 70%.La diffusion de la chaleur se fera en façade par rayonnement, avec une option possible de ventilation forcée.Il existe également des inserts qui permettent de ventiler de la chaleur dans d’autres pièces.

    Enfin, il existe aussi des inserts à granulés parmit les solutions de chauffage innovantes.

    foyer cheminée

     

    Pour résumer : le foyer est plus souvent utilisé dans une cheminée neuve et possède un rendement légèrement supérieur. L’insert est utilisé dans une cheminée existante.

     

    insert cheminéeDans tous les cas, nous vérifierons le bon état du conduit de fumée.

    Dans certains cas il faudra prévoir un tubage dans le conduit déjà présent.

     

     

  • Qu’est ce que le rendement d’un poêle ou d’une cheminée?Open or Close

     Le rendement d’un appareil de chauffage au bois est le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée.

    Concrètement, pour un poêle dont le rendement est de 85%, cela veut dire que 85% de l’énergie produite par la combustion la buche ou du granulé de bois sera restituée pour vous chauffer. Les 15% restant partent en fumée…

    Sachez que pour bénéficier du crédit d’impôt développement durable, votre appareil de chauffage devra avoir un rendement supérieur à 70%.

    -Pour un rendement optimal de votre appareil, il est important de vérifier quelques points :

    -maintenir les arrivées d’air frais libres

    -utiliser du bois sec (moins de 20% d’humidité)

    -faites ramoner votre conduit de cheminée au moins deux fois par an

    -nettoyer et entretenir votre appareil de chauffage

  • Quel est le délai de livraison moyen ?Open or Close

    Les marques que nous avons sélectionnées pour vous sont toutes les fabricants de leurs propres produits.Ainsi, nous pouvons vous garantir une disponibilité rapide de votre appareil de chauffage.

    Nous programmerons donc sereinement ensemble la date d’installation et de mise en service qui vous conviendra le mieux, en fonction de vos disponibilités et des nôtres.

  • Peut on poser un poêle sur du parquet ?Open or Close

    Le premier critère à prendre en compte pour la pose d’un poêle à bois ou d’un poêle à granulés est son poids.

    La résistance de votre plancher ou de votre parquet pourrait être mis à l’épreuve.

    Concernant les poêles à bois, il est préférable de les installer sur un sol incombustible (carrelage par exemple). Dans le cas de bois ou Pvc, nous vous conseillons la mise en place d’un plaque de sol esthétique qui protègera votre sol. Cette plaque vous évitera aussi les désagréments dus aux cendres qui pourraient tomber sur le sol.

    Pour ce qui est du poêle à granulé, le choix d’une plaque de sol est un choix esthétique et de confort d’utilisation.

  • Poêle à bois ou poêle à granulés ?Open or Close

    Cette question revient souvent car le poêle à granulé est encore peu connu, alors quelles sont braiments les différences entre ces deux solutions de chauffage?

     Traditionnellement, le poêle est utilisé avec des buches de bois.

    Si vous appréciez le spectacle d’un feu de bois, si vous avez de doux souvenirs d’une belle flambée dans une maison de famille, si vous aimez cette odeur enivrante des buches qui se consument, et le crépitement des flammes, le poêle à bois est fait pour vous.Prévoyez un espace de stockage pour votre bois de chauffage, un joli panier pour les transporter, et à vous les belles soirées au coin du feu.

     Le poêles à granulés, s’il n’amène pas tout à fait la même vision du feu, vous apportera une simplicité d’utilisation et une véritable autonomie.

    Une fois le réservoir rempli, nos poêles à granulés vous garantissent des dizaines d’heures d’autonomie.

    Le poêle à granulés fonctionnera selon les instructions que vous lui aurez données : heures d’allumage et d’extinction, température souhaitée. Différentes options permettent au poêle à granulés de s’éteindre une fois la température atteinte, puis de redémarrer si nécessaire. Vous pourrez aussi programmer sa mise en route de manière différente selon les jours de la semaine.

    Bref, il s’adaptera à votre mode de vie et vous garantira la meilleure consommation possible du combustible.

  • Un poêle à granulés ça fait du bruit ?Open or Close

    Tout d’abord, il est à savoir qu’une vis sans fin alimente le poêle en granulé depuis la chambre de combustion.

    Cette vis sans fin est aujourd’hui silencieuse. Il arrive encore, mais dans de rares cas qu’un petit clic soit émis parfois.Les poêles à granulés sont équipés d’un ou plusieurs ventilateurs.Ces ventilateurs sont indispensables au fonctionnement de l’appareil car il permettent de gérer l’arrivée d’air frais, l’évacuation des fumées et la diffusion de l’air chaud.La technologie de ces ventilateurs évolue sans cesse. Aujourd’hui, les ventilateurs utilisés sont de plus en plus silencieux grâce à leur taille et aux matériaux utilisés.

    Lorsque votre poêle à granulés fonctionne avec ces ventilateurs, un léger bruit est présent.

    Il est difficile d’expliquer ce bruit, car la puissance d’un bruit est fonction du bruit environnant. Vous comprendrez qu’un ronronnement pourra être gênant si vous lisez un livre et totalement absent si vous prenez un repas de famille.

    Il est donc important de prendre en compte le lieu de mise en place de votre poêle à granulés.

    Une solution existe tout de même : choisir un poêle convection naturelle, ou mieux encore, optez pour un poêle à la ventilation désactivable. Ainsi, vous pourrez couper le ventilateur de convection lorsque vous en aurez envie.

    Enfin, nous vous invitons à passer à notre boutique afin de vous rendre compte par vous même du silence de nos poêles à granulés en fonctionnement.

  • Poêle à bois ou cheminée ?Open or Close

    Il est parfois difficile d’opter entre une cheminée ou un poêle à bois.Voici quelques pistes pour vous aider à choisir.

    La cheminée a parfois une image vieillotte dans nos esprits.

    Quand nous pensons cheminée, nous pensons aux cheminées de nos grands parents, en pierre souvent ocre rouge et à la poutre en bois.

    Ces cheminées trouvent encore leur harmonie dans une maison ancienne, ou dans un intérieur classique,mais bien sûr elle dénote dans nos intérieurs modernes.

    De nos jours, les modèles de cheminées ont considérablement évolués, et nous vous proposons des modèles design et actuels.

    Le choix ne doit donc pas exclusivement se faire su le coté décoratif.Votre futur cheminée, ou votre futur poêle sera un élément à part entière de votre décoration.Outre ses performances, il est donc important de prendre ne compte cet aspect.

     

     Le poêle à bois sera un élément de votre décoration, au même titre que votre canapé, vos meubles. Il s’intégrera parfaitement à votre ambiance.

    La cheminée, elle, sera une partie de votre pièce, elle participera au bâti de celle ci. Vous pourrez aussi prévoir des aménagements autour de celle-ci, comme des étagères, un support Tv etc…

    Chez Au coin du feu, pour résumer nous avons coutume de dire qu’une cheminée est un aménagement d’une partie de votre pièce, quand le poêle est un objet de décoration supplémentaire.

    Coté performances, à puissance égale vous obtiendrez la même chaleur.

    Quelques différences existent tout de même :

    -La taille des buches : en règle générale, une cheminée accepte des buches plus grandes.

    -Un poêle à bois rayonne plus qu’une cheminée (attention tout de même à prévoir suffisamment d’espace autour du poêle).

    -Une cheminée permet une distribution de la chaleur vers d’autres pièces de manière plus efficace qu’un poêle à bois, mais cela reste possible avec un poêle

    Si vous déménagez, il est envisageable de démonter votre poêle à bois et de l’intégrer dans votre nouveau logement (bien évidemment en le faisant à nouveau raccorder à un conduit de fumée)

    La vitre de la cheminée est parfois escamotable, c’est à dire qu’elle peut se relever totalement, vous offrant ainsi le plaisir d’un feu à foyer ouvert.

    En règle général le cout d’installation d’un poêle à bois est moins onéreux que celui d’une cheminée.

  • Comment choisir son bois?Open or Close

    Pour assurer un bon rendement à votre futur poêle à bois, ou à votre future cheminée, il est primordial d’utiliser du bois de qualité.

    Le bois de qualité vous permettra aussi de profiter de la vision du feu.

     Quelle essence de bois choisir ?

    Privilégiez les essences de bois durs (catégorie G1) qui bruleront plus régulièrement et plus longtemps : chêne, hêtre, charme, frêne, érable, orme…

    Les résineux chauffent vite (c’est pourquoi nous les utilisons parfois pour l’allumage) mais ils encrassent les conduits.

    Il est totalement proscrits d’utiliser des bois de récupération à moins qu’ils ne soient traités (présence de colle, vernis etc.…)

    Notre conseil : des buchettes de bois tendres pendant 10mn pour l’allumage, puis du hêtre ou du chêne ensuite.

    Utiliser du bois sec.

    Un bois vert est gorgé d’humidité.

    Cette humidité fera baisser le rendement de votre bois, et encrassera toutes les parties froides de votre appareil au démarrage (et notamment la vitre).

    Il est donc important que votre bois soit à moins de 20% d’humidité. La norme NF vous garantit ce seuil.

    Un bois sec dégage deux fois plus de chaleur qu’un bois vert.

    Pour tester votre bois, nous vous conseillons un humidimètre.

  • Comment choisir son granulé de bois ou pellet?Open or Close

    Une des règles à appliquer est d’utiliser la marque de granulés de bois recommandée par le fabricant de votre poêle ou insert à granulés.

    Aujourd’hui, vous pouvez vous reposer sur les normes en vigueur : NF Biocombustibles, DinPlus, ENplus, FSC PEFC.

    Nous avons sélectionné pour vous des partenaires distribuant des granulés de qualité. Pour découvrir notre partenaire le plus proche de chez vous : cliquer ici.

  • Quelle est l’autonomie des poêles à granulés ?Open or Close

    Par définition, l’autonomie d’un poêle ou d’un insert à granulé sera fonction de l’utilisation que vous en ferez.

    Mais l’autonomie des poêles à granulés est aussi fonction de la taille du réservoir.

    Les poêles ou inserts à granulés sont équipés d’un réservoir pouvant aller de 6 à 30kg, et assurer une autonomie pouvant aller jusqu’à 70 heures.

  • Quel poêle à bois choisir ?Open or Close

    Le choix de votre poêle à bois, doit être déterminé par quelques aspects :

    -La puissance : il est important de choisir un poêle dont la puissance est adaptée à votre besoin. Pour bien fonctionner, un poêle à bois doit fonctionner à sa puissance nominale, c’est à dire à son régime normal de fonctionnement. Cette puissance est donnée par le constructeur.

    -Ainsi, vous pourrez adapter le fonctionnement du poêle en fonction de la température.

    -Choisir un poêle trop puissant vous obligera à l’utiliser en sous-régime, ce qui encrassera le poêle et le conduit.

    -Le rendement : le rendement est la capacité du poêle à restituer la chaleur du bois lors de la combustion. Un rendement minimum de 70% est nécessaire pour obtenir le crédit d’impôt développement durable (CIDD)cet vous apporter une économie.

    -Le taux de CO : c’est le taux de monoxyde de carbone rejeté lors de la combustion du bois. Les poêles performants ont un taux de CO inférieur à 0,15%.
    Outre l’aspect environnement, vous y gagnerez en confort car les gaz repassent dans la chambre de combustion et le CO est brulé, ce qui augmente le rendement.

    -La taille des buches : même si plus les buches sont grandes, moins elles sont chères, le critère de choix ne doit pas s’arrêter là. Nous l’avons vu plus haut, un poêle doit fonctionner à sa puissance nominale. Si votre poêle accepte des buches de 50cm, vous devrez l’alimenter régulièrement en buches de 50cm.
    Mieux vaut parfois un petit foyer qui tourne régulièrement, qu’un gros foyer qui fonctionne par intermittence.

    -L’habillage du poêle : outre l’aspect esthétique, votre choix influera sur les performances. Il est donc important de déterminer votre besoin.
    Un poêle habillé en acier vous apportera du rayonnement, alors qu’un poêle habillé de céramique ou de pierre ollaire vous apportera de l’inertie et une restitution de la chaleur plus douce et plus longue.

    -L’intérieur du foyer : privilégiez un intérieur en chamotte, carcon, vermiculite ou briques réfractaires

    -La garantie : la garantie constructeur est un gage important de fiabilité. Pensez à vérifier les modalités de la garantie (pièces non prises en charge par la garantie).

    -La porte et les vitres : une porte robuste et des joints étanches vous garantiront une utilisation optimale.

  • Comment fonctionne un poêle à granulé ?Open or Close

    Un poêle à granulés ou insert à granulé est un appareil de chauffage qui fonctionne de manière autonome.

    Muni d’un réservoir de granulés pouvant aller de 6 à 30 kg, le poêle à granulé fonctionnera soit de manière manuelle, soit de manière autonome selon les programmations et/ou la température que vous lui aurez indiquées.

    Une fois le réservoir rempli, la carte électronique du poêle à granulés (véritable panneau de contrôle de l’appareil) va gérer les différents organes du poêle :

    -Vis sans fin : une vis sans fin alimente le creuset du poêle à granulé en fonction de ses besoins.

    -Motoréducteur : c’est lui qui gère la vis sans fin

    -Creuset : c’est un petit bol dans lequel tombe les granulés amenés par la vis sans fin pour y être brulés. Plus le poêle devra chauffer, plus les granulés seront amenés de manière plus importante dans le creuset.
    Une résistance électrique procède à l’allumage du pellet.

    -Ventilateur d’extraction des fumées : ce ventilateur gère l’extraction des fumées en fonction de la combustion. C’est ce ventilateur qui reste parfois en fonctionnement quelques minutes après l’arrêt du poêle à granulés de manière à refroidir la chambre de combustion.
    Ce ventilateur régule aussi l’arrivée d’air frais en fonction de la combustion souhaitée.

    -Ventilateur de convection : ce ventilateur, désactivable sur certains modèles permet de gérer la diffusion de l’air chaud dans la pièce ou dans d’autres pièces selon les modèles.

    -Cendrier : un cendrier placé sous le creuset reçoit le peu de cendres émises lors de la combustion.

    intérieur poêle , solutions chauffage

     

     

     

     

     

     

     

    (A) Réservoir combustible (granulé)

    (B) Vis sans fin

    (C) Motoréducteur

    (D) Creuset de combustion

    (E) Résistance électrique à cartouche

    (F) Evacuation des fumées et prise d’air avec conduit coaxiaux et parallèles

    (G) Ventilateur air de chauffage

    (I) Grille sortie air chaud

    (L) Panneau synoptique

    (M) Aspirateur centrifuge pour évacuation des fumées

    (L) Carte électronique

     

  • Quelle est la consommation d’un poêle à granulé ?Open or Close

    Cette question est fortement liée à l’utilisation que vous ferez de votre poêle à granulé, l’isolation de votre maison, votre mode de vie etc…

    En moyenne, on estime la consommation d’un poêle à granulé à 1kg de granulés par heure de fonctionnement.

    Sur une année, la moyenne de consommation d’un poêle à granulés est de 2 à 3 tonnes.
    Dans nos régions, une consommation moyenne sera de 1,5 tonne de granulé par hiver de chauffage.

    Pour optimiser votre consommation de granulés de bois, il est important d’adapter le fonctionnement de votre appareil à votre mode de vie par le biais de programmations.

  • Quel est le prix des granulés ?Open or Close

    Le prix moyen national d’une tonne de granulés de bois est de 311,60€ pour les granulés en sacs et de 289,50€ pour les pellets en vrac (source : base Pégase du Ministère du Développement Durable).

    Il faudra ajouter à ce prix le cout de la livraison.

    Privilégiez un fournisseur de granulés proche de votre habitation afin de réduire ce coût.

    Pour retrouver nos partenaires de granulés : cliquez ici.

  • Quel est le cout de la pose ?Open or Close

    Le cout de l’installation d’un appareil de chauffage au bois est fonction des travaux que nous aurons à effectuer.

    Pour estimer précisément le coût de ces travaux, nous devrons procéder à une visite technique à votre domicile.
    Cette visite nous permettra de nous engager contractuellement par un devis.
    Ce devis vous garantit le prix juste de votre installation.

    Pour nous contacter: devis gratuit

  • Le ramonage quand et pourquoi ?Open or Close

    Les obligations de ramonage des conduits de fumée sont régi par le Règlement Sanitaire Départemental à l’article 31.

    Les conduits de fumées doivent être ramonés au moins une fois par an par un professionnel.

    Pour une meilleure sécurité et un rendement optimal, et tel que le prévoient certains règlements sanitaires, nous vous conseillons de faire ramoner votre conduit de cheminée ou de poêle deux fois par an, dont au moins une en période de chauffe.

    Une attestation de ramonage doit vous être remise et vous devrez la fournir à votre compagnie d’assurance habitation.

    Le ramonage est important car au fil de son utilisation, le conduit s’encrasse par le dépôt de suie, voire de bistre.

    Une présence excessive de suie et/ou de bistre réduit le conduit et donc le tirage de votre appareil de chauffage. Dans certains cas, un conduit trop encrassé peut provoquer un feu de cheminée.

Edilkamin MYA solutions de chauffageUne question ?

Nous y répondrons très rapidement

Laissez-nous un message :

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message


Les idées reçues ont la dent dure, nous allons vous aider à mieux comprendre le bois et ses dérivés.

Le bois (bois buches ou granulés, pellets) est une énergie très peu chère et extrêmement efficace.

Le bois est aujourd’hui l’énergie la moins couteuse.

Donnez vous une idée de votre future économie d’énergie grâce à notre simulateur d’économies.

Au delà du crédit d’impôt de 30% auquel vous pourrez prétendre, vous ferez de réelles économies tout au long de l’hiver.

Pour vous en donner une idée, le bois buches est lire la suite